Le plus grand danger du Marketing pour un architecte

Panneau de signalisation Attention: danger marketingLe marketing en tant qu’outil promotionnel peut être un élément clé de votre réussite professionnelle. Cependant, son utilisation peut représenter un danger pour certains architectes…

Si votre service est médiocre

Si votre service est médiocre, vous avez sans doute une mauvaise réputation (ou ça ne va pas tarder). Dans ce cas, le marketing est un réel danger si vous voulez continuer dans le métier car…

Le marketing est un catalyseur. Si vous êtes compétent dans ce que vous faites, vos actions de marketing vous permettront de le faire savoir, d’attirer plus de clients et d’obtenir des projets plus intéressants et plus rentables. Si votre service est mauvais, vos stratégies et tactiques marketing risquent fort, à terme, de se retourner contre vous. Oui, on parlera de vous… mais en mal.

La décision de se lancer dans un projet de construction ne se prend jamais à la légère pour un candidat maître d’ouvrage. Avant d’investir ses économies (ou celles de son entreprise) et de s’engager sur des prêts hypothécaires qui s’étendent souvent sur des dizaines d’années, le client potentiel doit avoir confiance dans son architecte et dans ses capacités à mener à bien sa mission. Comment va-t-il s’y prendre?

La majorité des candidats bâtisseurs vont se renseigner auprès de leurs proches. « A quel architecte avez-vous fait appel? », « En avez-vous été satisfait? »… Il y a peu de chances que vous obteniez beaucoup de clients rien que par les pages jaunes ou un encart publicitaire dans un « toutes-boîtes ». Avant de vous faire confiance, vos clients potentiels vont se renseigner sur vous, sur vos réalisations, sur votre service. Si vous êtes un bon architecte, ça se saura, si ce n’est pas le cas, ça se saura aussi. Ne sous-estimez jamais le pouvoir du bouche-à-oreille!

Si c’est votre cas, le marketing promotionnel n’est pas pour vous. Commencez par améliorer la qualité de vos réalisations et/ou de votre service et vos compétences professionnelles. Identifiez vos points faibles et recherchez les moyens nécessaires pour les corriger.

Si votre service est bon ou excellent

On parle souvent de la rançon du succès. Pour l’architecte, c’est le plus souvent le surmenage dû à l’affluence de nouveaux projets. Vous et votre équipe n’avez jamais que 24 heures dans une journée. N’acceptez pas plus de projets que votre structure professionnelle ne peut en gérer efficacement.

Nous n’avons pas l’habitude de refuser des projets. On se dit toujours « Mieux vaut ça que le contraire! » Mais que ce passe-t-il lorsqu’on a trop de projets en même temps?

  • on stresse
  • on est en retard
  • on fait des erreurs
  • le service au client devient médiocre
  • les clients sont mécontents
  • ils en parlent autour d’eux
  • votre réputation se dégrade
  • vous perdez vos clients existants
  • vous n’en retrouvez plus de nouveaux à cause du bouche-à-oreille négatif

Faut-il pour autant refuser des projets ?

Je pense sincèrement qu’il vaut mieux refuser un projet que le bâcler par manque de temps. Cependant, ce n’est pas la seule alternative.

parfois, une simple optimisation de vos méthodes de travail peut vous permettre d’économiser de précieuses heures de travail que vous pourrez mettre à profit pour réaliser un travail de qualité. Si cela ne suffit pas, vous pouvez…

  • engager un ou plusieurs nouveaux collaborateurs
  • déléguer certaines tâches à des prestataires extérieurs de confiance
  • vous associer avec un autre bureau d’architecte qui dispose du personnel ou des compétences spécifiques requises pour certains projets

Et vous, comment faites-vous face à des surcharges de travail ponctuelles ou chroniques.

2 commentaires


  1. Peut-être est-il aussi intéressant, s’il on doit refuser un contrat, de rediriger le client potentiel vers un autre confrère que l’on connait pour ses compétences. Ainsi, si le client est content par la suite, il aura une bonne opinion de nos conseils et de notre sérieux et le confrère pourra s’il est dans le même cas nous renvoyer aussi des clients par la suite. Une action gagnant-gagnant en quelque sorte.
    On peut aussi envisager de prendre une commission auprès de notre confrère (moins élégant tout de même).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.