Le secret pour mieux apprendre? Développez votre attention!

Fillette inattentive, le regard dans le vague

Face à l’évolution et à la complexification de la société moderne, la formation continue est devenue une priorité pour tous les professionnels, y compris pour les architectes. La capacité d’apprentissage est donc une compétence aussi utile pour les étudiants en architecture que pour les architectes confirmés.

Pour bien apprendre, vous devez faire appel à un élément indispensable: l’attention!

Qu’est-ce que l’attention et quel est son rapport avec l’apprentissage ?

L’attention est l’ensemble des processus psychologiques permettant à l’individu de se préparer à effectuer une action à entreprendre, sélectionner des informations particulières et de les traiter de manière approfondie. (source Wikipedia)

Lorsque vous êtes attentif, tous vos sens s’orientent vers la recherche et l’enregistrement des informations qui pourraient vous être utiles. Plus vous avez de sens impliqués et plus vous retenez d’informations. Des recherches ont montré qu’on retient approximativement:

  • 20% de ce qu’on lit
  • 30% de ce qu’on entend
  • 40% de ce qu’on voit
  • 50% de ce qu’on dit
  • 60% de ce qu’on fait
  • et 90% de ce qu’on voit, entend, dit et fait

Pour mieux apprendre, il faut donc combiner ces modes de perception.

Comment développer votre faculté d’attention ?

Nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne l’attention. Si un cours ne vous intéresse pas, par exemple, vous aurez beaucoup plus de mal à rester attentif que si vous êtes passionné par ce qui est enseigné.

Il existe cependant des astuces pour augmenter votre attention:

  • si possible, effectuez une pré-lecture du cours
  • déterminez vos objectifs d’apprentissage
  • faites le point sur ce que vous savez déjà du sujet
  • posez-vous des questions
  • imaginez-vous mentalement l’information
  • illustrez l’information par un croquis rapide
  • prenez des notes
  • faites des carte heuristique (mindmap) ou des schémas
  • suivez l’exposé dans votre syllabus
  • faites le lien entre l’information nouvelle et une information que vous connaissez déjà

Les ennemis de l’attention

Le manque de motivation est sans doute une des causes principales du manque d’attention. L’enseignant comme l’étudiant ont un rôle à jouer à ce niveau. Cependant, il existe d’autres causes:

  • des problèmes sensoriels (auditifs, visuels)
  • des problèmes de santé
  • le manque de sommeil
  • l’inutilité (apparente ou réelle) de l’information. Notre cerveau trie ainsi les informations et oublie les informations qu’il classe comme inutile
  • les soucis personnels

Sources:

  • L’attention et la concentration – Christian Bégin
  • Atelier « Attention, Concentration et Mémoire » – Université du Québec à Montréal

Vous avez une méthode infaillible pour maintenir l’attention ?

Vous êtes enseignant ou présentateur confirmé et vous avez une méthode infaillible pour captiver l’attention de votre auditoire? Ou peut-être êtes-vous étudiant et vous avez un truc pour rester captivé par les cours les plus démotivants? Partagez votre expérience en laissant un commentaire!

8 commentaires


  1. A savoir que pour la cognition, on s’est rendu compte que le fait de déplacer un bâton devant les yeux du « patient » accélérait encore la rapidité d’assimilation (oui c’est proche de l’hypnose)

    Merci l’article est super bien foutu +++



  2. Merci pour cet article.

    pour mieux apprendre la motivation est effectivement une clé.

    il existe aussi des moyens de développer sa mémoire, découvrez 3 conseils pour améliorer votre mémoire en suivant ce lien :

    http://www.articlesenligne.com/article2007.html

    Pour apprendre vite et bien.


  3. @Business Commando > Merci avec beaucoup de retard. Les expériences sur la cognition sont intéressantes mais il faudra quelque peu adapter les méthodes à la vie réelle. Je me vois mal agiter un bâton pendant que je lis… Excepté le guide de lecture que j’utilise le plus souvent, bien entendu 😉

    @Sébastien > Le développement de la mémoire est effectivement un outil pour améliorer notre capacité d’apprentissage. Ce sera l’objet d’un prochain article. Merci pour le lien :)


  4. Toujours TB,
    on ne peut parler que de ce que l’on a vécu; ce qu’on a lu est diffus et réapparait de temps en temps. Quand on est seul, en autodidacte la motivation est forte au début puis s’estompe, il n’y a qu’à voir le nombre de cours par correspondance auxquels on s’est inscrit et que l’on a payé et non terminé. Alors maintenant je crois d’avantage à des réseaux d’autodidactes avec chacun un thème limité en temps et en champ.ex: comment batir un scénario de cheminement et de points de vues à l’intérieur d’un construction,en trois mois,en faisant du texte collaboratif sur google documents (je n’ai pas d’action).Puis nouveau thème!


  5. J’aimerais avoir des méthodes plus faciles pour mieux reussir en apprentissage. Dans tout ce que j’ai lu, je ne trouve pas un moyen fiable pour mieux apprendre et reussir en milieu scolaire.


  6. Bonjour Saizonou Valdis,

    Pour apprendre les bases de l’apprentissage à l’aide de méthodes simples adaptées au milieu scolaire, je vous recommande la lecture du livre « Apprendre à apprendre » par André Giordan et Jérôme Saltet.


  7. J’aime ce que vous faite. Vous avez changé ma vie!!!!! Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.