A la croisée des blogs Février – Autodidacte – Comment apprendre par soi-même

logo du collectif A la Croisée des Blogs de Développement Personnel

J’ai le plaisir et l’honneur d’organiser l’événement « A la Croisée des Blogs de Développement Personnel » du mois de février 2009. Et je suis convaincu que le thème choisi, Autodidacte – Comment apprendre par soi-même, est essentiel pour la croissance et la réussite de chacun d’entre nous.

En lisant les différents articles proposés par les membres du collectif, je perçois plusieurs approches complémentaires du sujet.

C’est quoi être autodidacte ?

Pour Argancel, dans son article Ces autodidactes qui réussissent, la principale qualité d’un autodidacte est d’être le seul responsable de sa formation. Et son principal atout est la liberté : Comme l’autodidacte n’est pas forcé d’apprendre, il développe généralement une passion pour son sujet d’étude.

Laurent Dureau, dans son article Etre autodidacte : tare ou aubaine, estime que l’apprentissage autodidacte est une piste prometteuse pour sortir de la crise. L’autodidacte est celui qui a compris qu’il ne peut compter sur personne sauf sur lui-même. Voici une des phrases qui m’ont le plus impressionné dans l’article de Laurent : Le plus grand désavantage de l’autodidacte est d’avoir des moyens financiers. Les facilités nuisent beaucoup aux chances de succès d’un individu. Qu’en pensez-vous ?

Alban, dans son article Etre autodidacte VS Apprendre à l’école, remarque qu’il n’y a pas de relation réelle entre réussite et diplôme. Il y relève également, diagramme à l’appui, que l’enseignement traditionnel n’utilise pas les méthodes d’apprentissage idéales. Il insiste aussi sur l’importance de l’aide des autres. Etre autodidacte ne signifie pas être seul dans sa bulle !

Enfin Sylvaine Pascual nous aide à Renouer avec l’autodidacte qui est en nous. Si vous croyez que vous n’êtes pas autodidacte, pensez à tout ce que vous avez appris par vous-même, comme apprendre à marcher et à parler. Chaque enfant développe sa méthode d’apprentissage… jusqu’à ce que l’école s’en mêle : cette formidable machine à apprendre qui a appris en moins de 10 ans le déplaisir et l’ennui, voire le dégoût d’ingurgiter des connaissances préconisées par les autres selon des méthodes imposées par les autres.

Dans son article « La seule personne au monde« , Ockwick nous rappelle que personne ne veut autant notre réussite que nous-même. Ceux qui réussissent y arrivent parce qu’ils s’enseignent à eux-même comment surmonter les problèmes.

D’autres auteurs ont pris le parti de partager leur expérience. Voici donc des…

Témoignages d’autodidactes

Olivier Roland avait déjà partagé son expérience personnelle d’autodidacte dans son article Quelle formation ou auto-formation a le plus influencé ma vie ? à l’occasion d’une chaîne de blog que j’avais lancée il y a quelques mois. Son parcours est étonnant et devrait redonner courage à ceux qui se lancent dans la vie active sans diplôme en poche. Voici une des phrases qui m’ont le plus marqué dans son article  En développant ses connaissances, on augmente son rayon d’action. Il met également en lumière deux influences majeures pour celui qui apprend :

  1. l’impact des professeurs vraiment passionnants
  2. …et leur extrême rareté

Nous n’avons donc pas d’autre choix que d’apprendre par nous-même mais en gardant à l’esprit que Seules les formations qui nous passionnent et que nous pouvons appliquer concrètement influencent notre vie.

Les livres sont pour moi une source d’inspiration inépuisable. Coachdom, lui, après des années d’accumulation effrénée de connaissances, a décidé de fermer ses livres. Dans son article « La voie du coeur« , il nous livre un témoignage courageux et honnête de son parcours jusqu’à sa prise de conscience : Je suis responsable de ma vie. Il nous confie que, après réflexion, le savoir n’est rien. Ce qui est important, c’est ce qu’on en fait.

Si ces description de l’autodidaxie et ces témoignages ont réussi à vous convaincre, il est à présent temps de vous proposer des…

Conseils pour apprendre par soi-même

Aurélien, dans son article Apprendre par soi-même : un pléonasme ? – Les croyances limitantes nous livre quelques passages du brouillon de son ebook à paraître. Comme Coachdom, il nous met en garde contre l’accumulation de connaissances sans confrontation avec les réalités du terrain. Dans une métaphore originale, il souligne le processus de tri entre ce dont nous avons besoin et ce qui est inutile. Plus loin, il compare les connaissances à une bouée qui nous rassure face à la peur de l’inconnu :toute cette connaissance accumulée via les livres ou autre, c’est du vent, une illusion dont tu te sers pour te sentir en sécurité (…) La connaissance encyclopédique des livres ou de Google doit te servir à développer ton propre savoir à partir de ton vécu, et surtout pas à le remplacer..

On reste dans la métaphore avec Boréale, Comment devenir aventurier, un article plein de fougue qui voit dans l’auto-formation une succession de 3 épreuves :

  1. Percer le miroir, voir loin, renverser les apparences
  2. Regarder nos désirs en face
  3. Accepter la sueur

Prêt à relever les défis ?

Don Fenice, dans son article Autodidacte : 5 conseils pour apprendre par soi-même, insiste sur la difficulté, une fois sorti du cursus scolaire, de se motiver pour apprendre de nouvelles choses. Il relève également un principe de développement personnel et professionnel : Apprendre pas soi-même, c’est essayer d’aller au-delà de sa sphère de compétence, franchir sa zone de confort.

La motivation est pour moi le moteur principal de l’apprentissage. Dans mon article Pour apprendre en autodidacte, développez votre motivation, je partage avec vous mes découvertes issues de l’Accelerated Learning, l’apprentissage accéléré, pour augmenter votre motivation pour apprendre. Chacun a une approche personnelle de l’apprentissage. Vous serez plus attiré par une méthode plutôt qu’une autre. Quelle est votre méthode d’apprentissage idéale ? Fait-elle partie de cette liste ?

Cette série d’articles a-t-elle fait le tour de la question de l’apprentissage autodidacte ? Loin de là, il y a encore de nombreuses voies à tracer ou à redécouvrir. N’hésitez pas à réagir aux articles sur les blogs des auteurs ou ici. Partagez vos découvertes, vos sources d’inspiration, vos conseils, vos témoignages…

Faites un cadeau aux auteurs : critiquez de façon constructive, lancez le débat !

Et rappelez-vous que l’apprentissage n’a d’intérêt que lorsque vous le mettez en pratique.

Je passe maintenant le flambeau à Nicolas du blog Stop Timidité pour l’édition de Mars.

16 commentaires





  1. Merci pour le passage de flambeau. J’espère faire aussi bien que toi 😉

    Le prochain thème nous fera travailler sur le stress. Tous à vos claviers!

    Nicolas


  2. Bon courage, Nicolas :) Rédiger l’article récapitulatif, c’est du boulot!



  3. Très bons conseils. N’oubliez jamais que les diplômes ne font jamais la force d’un homme mais savoirs-être et savoirs-faire.




  4. BONJOUR,

    je suis REELLEMENT autodidacte;pourquoi ne pas faire un site
    D’ AIDE,SIMPLE , CONCRET ?????EXEMPLE:
    LIEN,comment faire-mettre une photo sur son blog,comment faire-
    ETC ETC ETC ETC;UN SITE TRES CONSTRUCTIF ET RENTABILIsé par
    LA PUB;MERCI DE ME DONNER UNE REPONSE,si vous le voulez ?
    non sans mal,difficultés et problèmes NON Résolus….j’ai construit mon blog !LEBLOGDEJEANMEYER.ACHBLOG.COM – merci de
    me donner votre commentaire et votre avis.
    SALUTATIONS.


  5. Bonjour Jean Meyer,

    Il existe déjà de nombreux site consacrés au webdesign. Il existe également des forums de discussion consacrés aux différentes plate-formes de blog qui existent précisément pour répondre aux questions d’utilisateurs novices. Une simple recherche sur Google vous les fera découvrir.

    Ce n’est absolument pas l’objet d’ARCHImarketing. Je vous invite à consulter la page « A propos » pour prendre connaissance de la démarche qui guide la réalisation de ce site web.

    Un conseil tout de même: Évitez l’utilisation des majuscules. Sur le web, MAJUSCULES = Crier et caractérise un propos agressif.

    Soignez également la mise en page de votre texte en subdivisant votre contenu en paragraphes consacrés à une seule idée.






  6. Je remercie tout et tous de venir là pour les même buts pense pense et repense c’est pas facile. Si c’était facile, tout le monde pourrait le faire. La vie d’un homme est un grand rêve. Si tu rêves petit, tu seras petit et si tu rêves grand, tu seras grand. Un seul homme pourrait change le monde en mal ou bien. Mon père a été autodidacte. Je le suivrai. J’ai appris beaucoup un peu à la maison le long des chemin a parcourir dans le plus grand courage afin de respecter son rendez-vous. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.