logo ARCHImarketing

Quelle place pour l’architecte dans les réseaux sociaux

Par Laurent Brixius

Les réseaux sociaux sur Internet

To be or not to be… dans les réseaux sociaux

Architecte,

  • Chaque jour, vos clients potentiels sont plus nombreux à chercher de l’information sur le web.
  • Chaque jour, ils échangent de plus en plus de conseils, de références… et de critiques sur les réseaux sociaux.
  • Chaque jour, un de vos meilleurs vendeurs, le bouche-à-oreille, s’étend sur Internet.

Et vous ? Etes-vous présent, à l’écoute et actif sur le web ? Savez-vous ce qu’on y dit de vous et de votre atelier d’architecture ? Et êtes-vous prêt à informer, dialoguer… et à soigner votre image sur Internet ?

Les réseaux sociaux, un phénomène en pleine expansion

C’est indéniable. Les réseaux sociaux comme Facebook ont le vent en poupe. Mais…

Que pouvez-vous attendre des réseaux sociaux

  • reprendre contact avec d’anciens collègues, condisciples, voisins ou amis perdus de vue ;
  • et garder cette fois le contact avec eux, malgré les distances parfois importantes qui vous sépare physiquement ;
  • rester informé – la plupart des réseaux sociaux permettent la publication de liens ou d’articles.
  • mettre en valeur votre « réputation » virtuelle
  • et bien entendu favoriser le bouche-à-oreille
  • la liste est bien plus longue…

Dans quels réseaux sociaux investir votre temps

Chaque réseau social s’adresse à un public relativement ciblé. D’un point de vue marketing, il est intéressant de faire partie des mêmes réseaux sociaux que vos clients, prospects, partenaires et collaborateurs potentiels. Veillez tout particulièrement à faire partie des réseaux sociaux de vos référents, ces personnes qui vous apprécient, qui connaissent votre activité d’architecte, vos points forts… et qui peuvent vous conseiller à leurs connaissances.

Voici quelques-uns des principaux réseaux sociaux :

Facebook
A l’origine orienté réseau d’amis ou familial, Facebook s’est développé très rapidement ces dernières années. Il intéresse à présent également les entreprises qui peuvent par exemple publier une page pour rassembler des fans, dialogue et diffuser de l’information par ce biais.
Viadeo
Sans doute le principal réseau social professionnel francophone.
LinkedIn
Plus international, c’est l’équivalent de Viadeo mais d’origine anglophone. Il est à présent possible d’y publier vos informations en français.
MySpace Belgique et MySpace France
D’origine anglophone, MySpace rassemble beaucoup d’artistes évoluant principalement dans le domaine de la musique.
Twitter
Avec ses messages limités à 140 caractères, Twitter en plus une plate-forme de micro-blogging qu’un réseau social. C’est cependant un excellent outil de veille pour rester informer sur les domaines qui vous intéressent.

Pour les architectes, outre quelques forums de discussion qui peuvent s’apparenter à un réseau social, il y a maintenant MyarchN et AECNetwork, des réseaux qui rassemblent de plus en plus d’architectes et de professionnels de la construction. Ils sont en anglais mais MyArchN dispose d’une fonction de traduction automatique en haut à droite de la fenêtre. Vous trouverez également des hubs consacrés à l’architecture sur Viadeo.

Comment ça se passe

En bref :

  • Vous vous inscrivez
  • Vous éditez votre profil en publiant les informations que vous souhaitez
  • Vous recherchez des amis et connaissances déjà présents sur le réseau pour les inviter à rejoindre vos contacts.
  • Vous acceptez (ou pas) les invitations qui vous sont envoyées
  • Par la suite, vous pouvez décider de rendre ce que vous publiez sur votre profil (messages, images, vidéos, liens et autres contenus) accessible à tous ou seulement à une sélection de contacts.

Présent, visible et actif

Pour retirer le meilleur des réseaux sociaux, être présent passivement ne suffit pas. Apportez de la valeur, des bénéfices à vos contacts dans la mesure de vos moyens. Comment ?

  • En recommandant une personne ou une entreprise ;
  • En publiant des conseils ou des informations intéressantes ;
  • En diffusant/partageant les annonces de vos contacts ;
  • En mettant en contact vos relations lorsque celles-ci ont des intérêts communs.

Quel que soit votre choix, évitez d’être présent partout et actif nulle part. Mieux vaut un profil dynamique sur un seul réseau pour développer des relations plus riches. Et ne passez pas trop de temps sur ces réseaux : pour un architecte, ce sera vraisemblablement du temps perdu.

Les dangers des réseaux sociaux

J’ai déjà abordé ce sujet dans plusieurs articles :

Ne sous-estimez pas non plus les dangers du marketing en tant que tel si votre service est médiocre !

Pour vous aider à gérer votre présence sur sur Internet, je vous conseille la lecture de l’ebook Gérer et développer votre identité numérique

Quelques conseils utiles

  • séparez clairement vie professionnelle et vie privée
  • ne publiez et ne diffusez rien sur le web qui risque de vous causer un préjudice, même si c’est limité à un réseau d’intimes. Ex: Photos de soirées arrosées ou de comportements condamnables, opinions qui peuvent choquer, informations erronées ou rumeurs non vérifiées, etc.

Veillez aussi à ce qu’on ne publie rien sur vous qui puisse vous nuire. Si c’est le cas, demandez tout d’abord le retrait à l’amiable des contenus en expliquant vos raisons. En cas de refus, demandez le retrait par les modérateurs du réseau concerné ou par l’hébergeur du site litigieux. En dernier recours, déposez une plainte aux autorités compétentes.

Ne perdez pas votre temps

Avec les (trop) nombreuses applications qui viennent se greffer sur les réseaux sociaux, il est de plus en plus facile de perdre son temps dans des activités stériles. N’oubliez pas que, pour développer votre réseau de connaissances, Internet n’est qu’un outil secondaire. L’essentiel et le plus efficace pour développer les relations de confiance qui mèneront à des collaborations fructueuses, ce sont…

Les rencontres en face-à-face

Pour inspirer confiance, pour échanger sur un sujet, rien ne surpasse la rencontre en direct, en face-à-face… en « vrai ». L’anthropologiste Ray Birdwhistell, pionnier de l’étude du langage non-verbal, a découvert que plus de 65% de la communication est non-verbale. C’est dire l’importance des rencontre IRL (In Real Life – Dans la vraie vie) et les limites des relations à distance comme dans le cas des réseaux sociaux sur Internet.

Passez plus de temps dans des événements qui rassemblent vos clients potentiels, vos confrères architectes ou vos prescripteurs :

  • associations professionnelles
  • salons
  • séminaires
  • formations continues
  • conférences
  • associations non-professionnelles (école, club de sport, hobby, etc.)
  • etc.

C’est dans la vraie vie que se créent des relations solides et fructueuses. Profitez des réseaux sociaux pour provoquer de telles rencontres et pour garder un contact régulier avec les personnes que vous aurez rencontrées.

Bon réseautage dans et surtout hors du web !

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

  1. Impliquez les autres dans votre développement business en exploitant le marketing relationnel
  2. Architecte débutant – Comment se lancer sans publicité
  3. Twitter… Est-ce pour vous ?
  4. Pour éviter les problèmes, évitez les malentendus!
  5. Communiquer plutôt qu’être communiqué sur le web

Commentaires RSS · TrackBack URI

Vous avez la parole. Profitez-en !

Nom: (Obligatoire)

E-mail : (Obligatoire)

Site web :

Commentaire :

Comment Spam Protection by WP-SpamFree

bouton retour haut de page Retour en haut de page